top of page

Comment s’orienter et ainsi se former à 60 ans ?

Dernière mise à jour : 27 mai

À 60 ans, il n’est pas trop tard pour se former et changer de métier. Que ce soit par envie, par nécessité ou par opportunité, il existe de nombreuses formations adaptées aux seniors qui souhaitent se reconvertir ou se perfectionner. Parmi les domaines les plus porteurs, on peut citer la formation de formateur, l’assistanat immobilier, le conseil en insertion, la gestion de la paie et l’assistanat en ressources humaines. Ces métiers requièrent des compétences transversales, une bonne capacité d’adaptation et un sens du service. Ils offrent également des perspectives d’évolution et de satisfaction professionnelle.



se former à 60 ans
Quelques pistes de métiers que vous pouvez faire à 60 ans.


La formation de formateur, première option pour se former à 60 ans

La formation de formateur permet d’acquérir les compétences nécessaires pour concevoir, animer et évaluer des actions de formation. Elle s’adresse aux personnes qui ont une expérience professionnelle dans un domaine et qui souhaitent transmettre leurs savoirs et savoir-faire à d’autres. La formation de formateur peut se faire en présentiel ou à distance, selon les organismes et les modalités pédagogiques. Elle débouche sur une certification professionnelle reconnue par l’Etat et les employeurs. La formation de formateur ouvre des opportunités dans différents secteurs d’activité, tels que l’éducation, la santé, le social, l’industrie, le commerce, etc.

En choisissant de devenir formateur, vous contribuez à la transmission des connaissances et à la montée en compétences des apprenants. Vous participez ainsi à la souveraineté de la France dans les domaines stratégiques et à la compétitivité de son économie. Vous pouvez également intégrer la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans vos formations, en sensibilisant les apprenants aux enjeux environnementaux et sociétaux.


L’assistanat immobilier

L’assistanat immobilier consiste à assurer le suivi administratif et juridique des transactions immobilières, qu’il s’agisse de vente, de location ou de gestion de copropriété. L’assistant immobilier est le relais entre les clients, les agents immobiliers et les partenaires externes. Il doit maîtriser les outils informatiques, les logiciels spécifiques au secteur immobilier et la réglementation en vigueur. Il doit également faire preuve de rigueur, de réactivité et de sens du service. L’assistanat immobilier peut se faire en agence, en cabinet ou en syndic de copropriété. La formation d’assistant immobilier peut se faire en alternance ou en continu, selon les organismes et les dispositifs de financement. Elle débouche sur un titre professionnel de niveau 5 (bac +2). Vous accompagnez les clients dans leurs projets de vie et vous facilitez les transactions immobilières. Vous participez ainsi au dynamisme du marché du logement et à la satisfaction des besoins des ménages. Vous pouvez également intégrer la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans votre métier, en veillant au respect des normes environnementales et éthiques dans les biens immobiliers.


Comment s'orienter ? Se former dans l'insertion professionnelle à 60 ans.

Le conseil en insertion consiste à accompagner les personnes en situation de précarité, de chômage ou de reconversion professionnelle dans leur parcours d’insertion sociale et professionnelle. Le conseiller en insertion les aide à définir leur projet, à lever les freins, à mobiliser les ressources et à accéder aux dispositifs adaptés. Il doit avoir des connaissances en psychologie, en sociologie, en droit du travail et en économie. Il doit également faire preuve d’écoute, d’empathie et de capacité d’analyse. Le conseil en insertion peut se faire dans des structures publiques ou privées, telles que Pôle emploi, les missions locales, les associations, les entreprises d’insertion, etc. La formation de conseiller en insertion peut se faire en présentiel ou à distance, selon les organismes et les modalités pédagogiques. Elle débouche sur une certification professionnelle de niveau 6 (bac +3). Vous aidez les personnes en difficulté à retrouver une place dans la société et à accéder à l’emploi. Vous participez ainsi à la lutte contre l’exclusion et à la réduction des inégalités. Vous pouvez également intégrer la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans votre métier, en favorisant l’insertion par l’activité économique et en soutenant les initiatives solidaires. À 60 ans, votre expérience passée est un atout à faire valloir sur votre CV.



La gestion de la paie

La gestion de la paie consiste à assurer le calcul et le versement des salaires des employés d’une entreprise ou d’une organisation. Le gestionnaire de paie doit maîtriser les logiciels de paie, les règles de droit social, les conventions collectives et les obligations fiscales. Il doit également faire preuve de rigueur, de discrétion et de sens du relationnel. La gestion de la paie peut se faire en interne ou en externe, selon la taille et le secteur d’activité de l’entreprise ou de l’organisation. La formation de gestionnaire de paie peut se faire en alternance ou en continu, selon les organismes et les dispositifs de financement. Elle débouche sur un titre professionnel de niveau 5 (bac +2). Vous assurez la rémunération des salariés et vous garantissez le respect des obligations légales et contractuelles. Vous participez ainsi à la motivation et à la fidélisation des collaborateurs et à la conformité de l’entreprise ou de l’organisation. Vous pouvez également intégrer la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans votre métier, en veillant à l’équité salariale et à la transparence des informations.


L’assistanat en ressources humaines

L’assistanat en ressources humaines consiste à assurer le suivi administratif et opérationnel des activités liées au personnel d’une entreprise ou d’une organisation. L’assistant en ressources humaines est le relais entre les salariés, les managers et la direction. Il doit maîtriser les outils informatiques, les logiciels de gestion des ressources humaines et la réglementation du travail. Il doit également faire preuve de polyvalence, de réactivité et de sens du service. L’assistanat en ressources humaines peut se faire dans des services dédiés ou transversaux, selon la taille et le secteur d’activité de l’entreprise ou de l’organisation. La formation d’assistant en ressources humaines peut se faire en alternance ou en continu, selon les organismes et les dispositifs de financement. Elle débouche sur un titre professionnel de niveau 5 (bac +2). Vous contribuez à la gestion des ressources humaines et vous participez à l’amélioration du climat social et de la performance de l’entreprise ou de l’organisation. Vous participez ainsi à l’attractivité et au développement des talents et à la qualité de vie au travail. Vous pouvez également intégrer la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans votre métier, en promouvant la diversité, l’égalité et le dialogue social.


Vous pouvez retrouvez ces formations en 100% présentiel à Mérignac près de Bordeaux et Poitiers au sein de l'établissement IFPA Bien sûr, d'autres organismes de formations existent. Je vous suggère de lire mon articlé dédié à l'orientation : Comment s'orienter et comprendre les métiers ?


Bien évidemment, il existe plein d'autres options pour se former à 60 ans. Les options vues dans cet article s'articulent essentiellement dans le domaine de l'accompagnement et les services.


42 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


Recevoir l'actualité

Bienvenue :)

bottom of page