top of page

Soft skills : les compétences transversales à développer pour booster son employabilité

Dernière mise à jour : 13 mai

Ces fameuses "soft skills", ou compétences douces, font aujourd'hui la différence aux yeux des recruteurs. Mais quelles sont-elles exactement ? Comment les développer ? Et quels métiers émergents misent particulièrement sur ces aptitudes comportementales ? On fait le point dans cet article, avec un focus sur les opportunités en Nouvelle-Aquitaine et dans le Sud-Ouest.


Soft skills : les compétences transversales à développer pour booster son employabilité

Voici un tableau comparatif de 15 soft skills essentielles, avec des méthodes pour les acquérir et des ressources en ligne :

Compétence

Définition

Méthodes pour l'acquérir

Ressources en ligne

Adaptabilité

Capacité à s'ajuster aux changements et aux imprévus

Sortir de sa zone de confort, apprendre de ses erreurs

Communication

Aptitude à échanger efficacement avec différents interlocuteurs

Pratiquer l'écoute active, travailler son assertivité

Créativité

Faculté à innover et à proposer des solutions originales

Stimuler sa curiosité, pratiquer le brainstorming

Esprit d'équipe

Capacité à collaborer et à contribuer positivement au groupe

S'impliquer dans des projets collectifs, cultiver l'empathie

Gestion du stress

Aptitude à garder son calme et sa concentration sous pression

Pratiquer la respiration consciente, identifier ses déclencheurs

Leadership

Faculté à inspirer et à guider une équipe vers un objectif commun

Développer sa confiance en soi, pratiquer la prise de parole en public

Résolution de problèmes

Capacité à analyser une situation et à trouver des solutions efficaces

Pratiquer la pensée critique, apprendre à décomposer les problèmes complexes

Gestion du temps

Aptitude à organiser son travail et à respecter les délais

Utiliser des outils de planification, apprendre à prioriser

Intelligence émotionnelle

Faculté à identifier et à gérer ses émotions et celles des autres

Pratiquer l'auto-réflexion, développer son empathie

Flexibilité cognitive

Capacité à passer d'une tâche à l'autre et à s'adapter aux imprévus

Varier ses activités, pratiquer la méditation de pleine conscience

Négociation

Aptitude à défendre ses intérêts tout en trouvant un compromis

Apprendre à argumenter, pratiquer l'écoute active

Résilience

Faculté à rebondir face aux difficultés et à persévérer

Cultiver une attitude positive, apprendre de ses échecs

Curiosité

Capacité à apprendre en continu et à explorer de nouveaux domaines

S'ouvrir à de nouvelles expériences, poser des questions

Sensibilité interculturelle

Aptitude à comprendre et à respecter les différences culturelles

Voyager, apprendre des langues étrangères, s'intéresser à d'autres cultures

Prise de décision

Faculté à analyser les options et à faire des choix judicieux

Apprendre à pondérer les critères, solliciter des avis extérieurs

En cultivant ces 15 soft skills clés, vous disposez d'un véritable couteau suisse comportemental pour réussir votre (re)conversion professionnelle. Alors, n'attendez plus pour les muscler !


Soft skills : les compétences transversales à développer pour booster son employabilité


  1. Chief Happiness Officer : garant du bien-être et de l'épanouissement des collaborateurs, ce pro de l'intelligence émotionnelle crée les conditions de la performance durable.

  2. Facilitateur de transition professionnelle : grâce à ses talents de coach et de médiateur, il accompagne les reconversions en douceur et fluidifie les mobilités internes. Un expert du Sud-Ouest ? Jérôme Ballarin, fondateur du cabinet Ballarint à Bordeaux.

  3. Designer d'expérience utilisateur : en combinant empathie, créativité et sens de l'analyse, ce spécialiste de l'UX optimise l'ergonomie et l'attractivité des interfaces numériques. Spot local à suivre : l'agence bordelaise Appstud et son credo "Interagir pour mieux partager".

  4. Responsable RSE : pour orchestrer la démarche développement durable de l'entreprise, il faut un grand sens de la communication, de la rigueur mais aussi une bonne dose de résilience et de leadership. La Nouvelle-Aquitaine en pointe avec le réseau SERA, qui accompagne la RSE des acteurs régionaux.

  5. Growth hacker : mi-marketeur, mi-geek, ce pro de la croissance allie maîtrise des data, agilité et créativité pour propulser les startups. Des formations pointues proposées notamment par le Wagon ou Simplon, deux écoles du numérique implantées à Bordeaux.


Questions-réponses soft skills les compétences transversales :


Q1 : Peut-on vraiment apprendre les soft skills ou est-ce une question de personnalité ?

Si certains traits de caractère favorisent indéniablement l'acquisition des soft skills, comme la curiosité ou l'ouverture d'esprit, rien n'est figé ! Avec de la pratique, un accompagnement adapté et une réelle motivation, chacun peut progresser. En Nouvelle-Aquitaine, de nombreux organismes de formation, comme ISIC à Pau ou IFPA à Poitiers, proposent des modules dédiés aux compétences comportementales. L'essentiel est de se fixer des objectifs concrets et d'expérimenter en conditions réelles, que ce soit via des jeux de rôle, des mises en situation ou du volontariat associatif par exemple. Parce qu'on ne devient pas expert en communication ou en gestion du stress du jour au lendemain, la clé est de cultiver ces aptitudes sur le long terme, en mode "formation tout au long de la vie".


Q2 : Les soft skills sont-elles vraiment un atout pour une reconversion professionnelle ?

Absolument ! Dans un contexte de transition professionnelle, où l'on est amené à changer de métier voire de secteur, miser sur ses soft skills est un excellent moyen de valoriser son potentiel au-delà de son parcours. Lors d'un bilan de compétences, étape incontournable d'une démarche de reconversion, on prend le temps d'identifier et de formuler ses points forts transversaux : capacité à fédérer une équipe, sens de l'initiative, agilité intellectuelle... Autant d'atouts qui feront mouche auprès d'un recruteur, même si l'on n'a pas d'expérience spécifique dans le domaine visé. Les soft skills agissent comme un trait d'union entre les univers professionnels, une promesse d'employabilité durable. Chez ACE Reconversion à Agen ou ERIP Orientation à Poitiers, on vous aidera à faire de vos compétences douces un véritable tremplin vers votre nouvelle vie pro !



Q3 : Les softskills peuvent-elles s'acquérir à distance, dans le cadre d'une formation en ligne ?

Bonne nouvelle : grâce aux progrès du digital learning, il est tout à fait possible de muscler ses compétences comportementales à distance ! De nombreux organismes proposent des modules e-learning dédiés, comme Skillsday, Taleez ou Digiskills. L'avantage ? On progresse à son rythme, de manière autonome et personnalisée, en alliant théorie et mises en pratique. Le must ? Opter pour des formations mixant classes virtuelles, jeux sérieux et projets collaboratifs, pour recréer à distance les situations d'interaction du monde réel. Depuis Biarritz, Ploermel ou Angoulême, c'est toute la Nouvelle-Aquitaine qui peut ainsi monter en compétences, pour booster son employabilité ! Alors, prêt.e à (re)faire la différence sur le marché du travail ?

Conclusion :Plus que jamais, les soft skills s'imposent comme le cœur battant de notre capacité d'adaptation professionnelle. Empathie, résilience, audace... Autant de super pouvoirs qui feront de vous des talents recherchés, dans notre région et au-delà. Alors, n'attendez plus pour les explorer et les développer : diagnostic personnel, formation en ligne ou en présentiel, learning by doing... Les clés de votre évolution professionnelle sont là, à vous de les saisir ! Que votre quête de soft skills vous mène vers de nouvelles aventures, réussies et enrichissantes.

Comments


bottom of page