top of page

Premères pensées sociales

Dernière mise à jour : 9 avr.

Reconversion et adaptation humaine dans un monde en transition vers un ensemble d'écosystèmes circulaires par centres d'intérêts


La souffrance des êtres ne commence-t-elle pas par le manque de considération et le respect que nous pouvons leur conférer ?


Il y a des chefs d'entreprise qui pensent inverser le cours des choses. L'essence même des êtres au sein d'une structure est la force d'esprit d'équipe entremêlé d'une émancipation des talents de chacun. On révèle leurs connaissances et ainsi leur positionnement, ils sont à leur place où ils se sentent épanouis. Et ainsi, ils ont envie d'agir au quotidien.

Et, quand on aime on se passionne.


Quand on est dans la passion alors on peut tendre vers l'excellence souvent. Je me dis qu'il y a cette structure qui existe. Est-ce un effet papillon ? un brouillard de ma vue ? ou une tendance vers l'équipe des intelligences par le collectif.

Alors je me dis comment je peux faire pour vérifier et amplifier ma vision. Pour le donner avec générosité, puissance et engagement.


Ma première mis en oeuvre attrayante est l'IFPA.


Comment faire pour égayer, rassurer éclairer, faire comprendre à apprendre à se développer orienter, émerveiller un maximum d'être sans devenir gourou ni passer par une case dit "politique".La France avance mais la France est en retard la France avance mais elle ne va pas aussi vite que les autres. Au fond, nous devons de nouveau éclairer le monde.



Cela passera par de nouveaux points de repères, les redéfinir.


Comment faire avec cette mondialisation, cette automatisation et cette vitesse réel des robots ? S'extraire de nos pensées passées, pour faire un avenir au présent. L'hybridation des écosystèmes par centres d'intérêts doit elle passer par des inspirateurs comportementaux qui impulsent leur communauté ? Sûrement.


Une vérité du jour, il y a la possibilité de faire avec moins.


La notion de l'argent ne doit pas pesée dans la balance. Les boussoles doivent être humaines, animales et climatiques. Le manque de moyen humains et de ressources est inéluctable. Seul, ceux qui ont de l'énergie pourront amener ce nouveau monde en cours d'installation.

Alors, je vois bien ici qu'il y a toujours un accès à l'information qui est.

Faire fis des sentiments d'oppositions et l'abstraction des anciens réseaux influent me semble être là aussi vitale.Le monde ne va pas mieux et la France ne va pas mieux depuis trop longtemps.


Dans mon quotidien, je ne perçois aucun changement tout du moins. Les solutions du moment, territoriale, existent oui mais ne suffisent pas. Seul les réseaux sociaux, peuvent réunir un maximum de monde pour faire changer les choses. Sachant que je crois seul le football arrive à rassembler autant de conscience française comme centre d'intérêt commun. Alors, pour tout cela me voilà ici. A faire un site et m'intégrer rapidement sur ces plateformes. Cet espace est donc votre espace, avec un forum bientôt. A aujourd'hui je ressence presque 25 000 personnalités qui m'ont rencontré.



Élargir les consciences aller voir. percevoir, comprendre, feedbacker et rencontrer.

Le temps du diviser pour mieux régner, de garder l'adversité des êtres est révolu.


Pas de propositions ni aucune de ma part sont là aujourd'hui, marbrés.

Mais, repenser un système en totalité me pose la question d'une VIème république.


Cela peut franchement se faire, sans révolution et submersion des foules. En tout cas je le crois profondément.


Si vous avez, vous aussi, le coeur et le sentiment que nous avons notre territoire comme intérêt commun ou peut-être mieux, notre belle région Nouvelle Aquitaine déjà. Alors nous nous verrons. 2 ans pour moi me seront nécessaires, pour voir un maximum de personnes en région Nouvelle Aquitaine. Et, qui sait. j'imagine au délà ?



Prenez soin de vous, de vos proches mais aussi de ceux que vous rencontrer au quotidien.

On est tous des forces pour l'avenir qui est maintenant, à construire !



Vous pouvez découvir des outils et des méthodes pour améliorer vos tâches au quotidien

25 vues

Comments


bottom of page